• Information
  • FAQ
  • Manage

Index du forum Conseils Crédit Le courtier en crédit

LE COURTIER CRÉDIT 100 % GRATUIT *

QUI RÉALISE VOS RÊVES


Pourquoi faire confiance à un expert crédit Immofinances ?

Posez votre question 

Page 1 sur 1 [ 1 message ]


Auteur Message
MessagePosté: 10 Mai 2018, 08:30 
SWING FINANCES photo
Monsieur T. BELGHAZI

Évalué 4.91/5 (58 avis)
Etre conseillé
Enregistré le: 19/11/15
Messages: 18
Remercié: 1655 fois
Vous pouvez remercier ce Courtier Crédit :  

Source d’important stress pour l’emprunteur, un achat immobilier peut être réalisé avec davantage de sérénité, en faisant appel à un courtier crédit. La société Immofinances dispose de nombreux arguments pour convaincre. Focus sur un réseau en devenir.

Raison n° 1 : Un service 100 % gratuit 

Sur le marché des courtiers, on oppose traditionnellement deux modes de fonctionnement : d’un côté, les experts payants, qui construisent leurs honoraires par un versement de leur client et par un autre de la banque retenue ; d’un autre côté, les courtiers gratuits, qui ne se rémunèrent qu’à partir de la commission versée par l’établissement prêteur. Le réseau Immofinances a choisi de ne pas réclamer d’honoraires à ses clients (sauf pour les crédits professionnels). Attention, la gratuité n’induit aucunement un service inférieur, seulement un coût très compétitif pour l’emprunteur !

Raison n° 2 : La qualité de l’accompagnement

Sur le marché des courtiers, deux organisations majeures cohabitent : les experts disponibles uniquement sur le web et ceux qui privilégient la relation physique. Si les premiers peuvent ainsi optimiser leur prix, ils ne peuvent pas traiter des dossiers plus « subtils ». Par exemple, les emprunteurs entrepreneurs requièrent une attention plus soutenue qu’un salarié en CDI. Chez Immofinances, les courtiers réalisent systématiquement des entretiens téléphoniques et physiques, pour bien encadrer le dossier : un suivi rigoureux, qui permet d’assurer un service optimal à chaque client. Enrichis des informations ainsi échangées, ils peuvent mieux les aider, les orienter et les conseiller, selon leurs envies, leurs besoins et leur situation financière.

Raison n° 3 : Le professionnalisme des courtiers

Le métier de courtier est très réglementé : pour pouvoir l’exercer, en toute légalité, chaque expert doit procéder à son inscription à l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) : un numéro qu’il peut communiquer à ses clients sur simple demande, afin de garantir son sérieux et son expertise. Les courtiers Immofinances bénéficient aussi d’une formation continue en courtage en crédit, obligatoire tous les ans.

Raison n° 4 : Les partenaires Immofinances

Sur ce point, Immofinances peut bien marquer sa différence : la société peut s’appuyer sur une vraie présence locale (franchises), tout en valorisant la puissance de son organisation (réseau). Fort de ces arguments, chaque courtier Immofinances peut obtenir les meilleures conditions tarifaires : de fait, la dite société bénéficie de nombreux et sérieux partenaires, tant banquiers qu’assureurs, établis sur tout l’Hexagone.

Autre spécificité de cette entreprise, elle a également mis en place un partenariat avec l’agence immobilière Guy Hoquet — son expertise servant à valider le financement, au début de la recherche du bien, voire l’optimiser si le futur acquéreur a besoin d’allonger son budget.

Raison n° 5 : Un outil performant au service des courtiers

La société Immofinances met également à disposition de ses franchisés, son progiciel Fox Crédit Pro aux multiples avantages. En effet, cet outil informatique performant permet, entre autres, de :

  • Optimiser les demandes de crédit auprès des banques et établissements de crédit ;
  • Solliciter les banques en une seule fois ;
  • Assurer le suivi du dossier auprès des différents acteurs (client, notaire, banque…) ;
  • Faciliter la communication écrite transversale et la rendre plus rapide ;
  • Lever la clause suspensive de prêt et confirmer ainsi la transaction ;
  • Connaître la marge commerciale réalisée sur chacun des dossiers acceptés.

Raison n° 6 : Les valeurs Immofinances

La société Immofinances.net prône la transparence vis-à-vis de ses partenaires professionnels de l’immobilier et de ses clients : dès les premiers échanges, elle établit une offre aussi claire que précise. Avec elle, aucune mauvaise surprise n’attend les emprunteurs, dans la mesure où les conditions relatives à la prestation de courtage sont bien détaillées dès le départ. Côté partenaires, même constat : les honoraires sont clairement définis !

La parole aux franchisés d’Immofinances

L’opération séduction au salon de la Franchise 2018

Présent au salon de la Franchise Expo Paris 2018, Immofinances dresse le bilan : elle réunit aujourd’hui 45 experts, en mesure d’accompagner, de la découverte du projet au rendu final, en passant par l’élaboration du plan de financement et la négociation auprès des établissements prêteurs. La société en profite pour afficher ses objectifs de développement — à savoir, 70 franchisés pour 2018 et 100 pour 2019, avec, comme aujourd’hui, un système de parrainage, pour porter les nouveaux arrivants.

Pour satisfaire ces multiples objectifs, Immofinances a construit une nouvelle formule, baptisée « M+ », proposant 0 € de droits d’entrée au réseau, au lieu des 10 000 € habituels. De cette manière, la société souhaite attirer les candidats à la franchise, disposant d’une bonne appétence au métier de courtier, mais n’ayant pas forcément cet apport pour intégrer le réseau. En échange, le nouveau venu payera une redevance plus importante (20 % au lieu de 4 %), le temps de réunir les fonds, pour passer à la formule classique.

Voir l’interview réalisée au Salon de la Franchise 2018 à Paris !

« Rejoindre un réseau était une évidence : l’union fait la force ! » - Olivier Laforgue 

Après avoir passé 8 ans chez AXA, Olivier Laforgue a rejoint le réseau Immofinances à la fin de l’année 2013. Aujourd’hui, il intervient sur le secteur de Toulouse Ouest, parvenant à obtenir des taux de 1,43 % sur 20 ans et 1,71 % sur 25 ans (chiffres du 13 mars 2018).

« Ne venant pas du secteur bancaire, la franchise était pour moi une évidence » - Gerald Bize

Après avoir passé plusieurs années dans le milieu du bâtiment, Gérald Bize est poussé par l’envie d’entreprendre : il décide de se reconvertir dans l’activité de courtage. Une aventure accompagnée par le réseau Immofinances, qu’il a rejoint en octobre 2017. Aujourd’hui, il intervient sur le secteur de Levallois Perret et permet à ses clients d’obtenir des taux à 1,60 % sur 20 ans ou 25 ans (chiffres 15 février 2018).

« J’ai choisi ce réseau pour le discours et l’enthousiasme de son président » - Antoine Baumann 

Après 3 années passées en tant que conseiller bancaire, Antoine Baumann souhaite s’établir à son compte. Séduit par les arguments de Tayeb Belghazi, il rejoint le réseau Immofinances et intervient sur le secteur Marseille Est, offrant à ses clients des taux très attractifs (1,15 % sur 20 ans et 1,45 sur 25 ans, chiffres du 5 mars 2018).

« C’est vraiment motivant d’évoluer en même temps que l’enseigne » - Stéphanie Szymanski

Ancienne directrice d’agence, Stéphanie Szymanski rejoint le réseau Immofinances en 2010, portée par l’envie de s’affranchir de certaines contraintes chronophages (mise à jour réglementaire, site, référencement…). Aujourd’hui, elle intervient à Reims et peut obtenir des taux très intéressants (1,34 % sur 20 ans et 1,70 % sur 25 ans, chiffres 18 février 2018).



L’auteur BELGHAZI a été remercié par : 31
Anonymous (25 Juil 2018, 07:00) et 28 autres utilisateurs
Note : 13.54%
Haut
   
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Nouveau Répondre

Page 1 sur 1 [ 1 message ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
Ou recherchez parmi les mots suivants :
courtierimmofinancesréseauvaleurgratuittauxfranchiséoriasprofessionnalisme