Vous souhaitez concrétiser votre projet immobilier ? Pour financer l’achat d’un bien immobilier, vous comptez demander un crédit immobilier ? Il est important de négocier au mieux votre crédit immobilier. Mais comment faire ? Ci-après toutes nos astuces pour y parvenir.

Soignez votre profil emprunteur

Votre profil emprunteur doit mettre la banque en confiance. Un banquier reçoit, chaque jour, de nombreuses demandes de prêts. Il va alors privilégier les dossiers les plus attrayants et les plus rassurants. Dans un premier temps, il est à savoir que pour une banque, un CDI est à privilégier. Mais ce contrat n’est pas indispensable. En effet, les CDI, les intermittents… peuvent tout à fait décrocher un prêt immobilier. Le plus important est de démontrer que vous avez des revenus réguliers qui doivent apparaître dans vos derniers relevés de compte.

Ces pièces permettent de calculer votre capacité d’endettement et vos qualités de gestionnaire de vos comptes. Ainsi, évitez les incidents de paiement et les découverts, au moins 3 mois précédant votre demande. Optez également pour une durée de remboursement réduite en lien avec le montant emprunté. En effet, le risque est jugé comme étant plus élevé si la durée du crédit est plus longue.

Connaître les éléments du prêt qui peuvent être négociés

Avant la souscription à un prêt, de nombreuses personnes étudient le taux d’emprunt. Il s’agit de l’un des critères à prendre en compte. Chaque banque peut fixer sa propre grille de taux. La situation est alors tel que le taux d’intérêt peut être très différent d’une banque à une autre. En fonction de votre profil, de votre projet et de la durée du prêt, il vous est possible de négocier ce taux d’intérêt. Il y a, toutefois, d’autres éléments qui peuvent être négociés en matière de prêt immobilier.

En effet, les frais annexes seront, par exemple, associés à votre crédit immobilier. Ces frais annexes correspondent, généralement, aux frais du notaire, mais aussi à la garantie au moment où vous achetez votre bien. Les frais du notaire varient en fonction de votre projet. Ils sont moins chers si vous comptez investir dans un logement neuf. Les frais de garantie peuvent être négociés, car ils dépendent des établissements bancaires. D’autres points comme la gratuité des frais de dossier, l’exonération des frais de remboursement anticipé ou encore la modularité de vos échéances d’emprunt peuvent également être négociés.

Négocier son prêt : pourquoi opter pour un courtier immobilier ?

Il est souvent difficile de s’y retrouver en matière de crédit immobilier. Pour vous aider dans la négociation et obtenir les meilleures conditions pour votre prêt, pourquoi ne pas recourir aux services d’un courtier immobilier@immofinances ? Il s’agit d’un intermédiaire entre vous et les banques. Il est chargé de trouver la meilleure offre correspondant à vos besoins et à votre profil.

Le courtier va alors comparer les différentes offres sur le marché. Faire appel à un courtier @immofinances permet de gagner du temps, mais pas seulement. En effet, avoir recours à ce professionnel vous aide également à réduire le taux d’intérêt de votre prêt et à obtenir des avantages complémentaires.