• Information
  • FAQ
  • Manage

Index du forum Conseils Crédit Les taux

LE COURTIER CRÉDIT 100 % GRATUIT *

QUI RÉALISE VOS RÊVES


Crédit immobilier : des taux bas (encore) à la rentrée 2018

Posez votre question 

Page 1 sur 1 [ 1 message ]


Auteur Message
MessagePosté: 02 Oct 2018, 10:57 
PHOCEA CONSEIL photo
Monsieur M. LAROUI

Évalué 5.00/5 (19 avis)
Etre conseillé
Enregistré le: 26/05/16
Messages: 3
Remercié: 150 fois
Vous pouvez remercier ce Courtier Crédit :  

Loin d’avoir atteint leurs objectifs, les banques ont révisé leurs taux immobiliers pour doper les souscriptions de crédit immobilier à la rentrée 2018 – des taux bas en 2018 notamment auprès des jeunes acheteurs et des primo-accédants. Nos courtiers Immofinances profitent de ces taux bas pour négocier vos prêts aux meilleures conditions, à l’image des exemples concrets décrits en fin d’article…

Une belle attractivité des taux à la rentrée 2018 !

L’Observatoire Crédit Logement / CSA souligne que « face à une demande qui s'est affaiblie et à la hausse des prix de l'immobilier, la plupart des établissements de crédit ont amélioré les conditions de prêt ». En retard sur leur production de crédits, les banques tentent d’attirer les emprunteurs avec des taux bas.

Concrètement, pour la rentrée 2018, le taux fixe moyen pour un emprunt sur 20 ans est de 1,60 %, alors qu’il s’affichait à 1,74 % en septembre 2017 et à 2,50 % il y a 3 ans ! Pour rappel, les valeurs actuelles sont proches de celles de septembre 2016 (1,58 %). Pour les crédits sur 15 ans, il est à 1,20 %, alors qu’il est à 1,85 % sur 25 ans.

Des taux bas, qui plus est, aisément négociables, en moyenne, de 0,1 à 0,2 point en fonction du profil de l’emprunteur…

Jeunes et primo-accédants, un crédit immobilier ?

Très ciblés par les banques, les jeunes et les primo-accédants peuvent profiter de belles décotes : un effort significatif actuellement consenti par les établissements pour leur faire souscrire un crédit immobilier pour cette rentrée 2018 ! Pour ces profils, les banques privilégient également des prêts longs, de 25 ou 30 ans.

À leurs côtés, les professions libérales liées à la santé ou au juridique, les emprunteurs dotés d’importants revenus (plus de 4 000 € par mois), les ménages percevant plus de 100 000 € par an, les Franciliens, sont évidemment des profils pour lesquelles les banques peuvent appliquer des décotes.

Sur ces bases, lorsqu’un profil combine plusieurs de ces facteurs, la baisse du taux peut aller jusqu’à 0,65 % !

Quelques exemples des taux bas obtenus par nos courtiers !

Tayeb Belghazi, fondateur du réseau Immofinances et courtier de la région Pyrénées-Orientales, a réussi à décrocher, pour ses clients, un crédit immobilier sur 20 ans, à un taux bas de 1,30 % : le montant du financement demandé pour acquérir une maison de village était de 132 690 €.

De son côté, un de ses courtiers, en Yvelines, a obtenu le taux de 1,60 % pour un crédit immobilier de 45 491 € sur 20 ans, contracté pour acheter un appartement. Tandis qu’un autre, présent dans les Bouches-du-Rhône, a réussi à obtenir le taux de 1,85 % sur 25 ans, pour un prêt de 149 630 € destiné à acheter une maison de ville. Deux très belles opérations compte-tenu des profils d’emprunteur et du type de biens à financer.

Pour consulter les conditions des derniers crédits obtenus par les membres du réseau Immofinances, il suffit de se rendre sur la page d’accueil de la franchise : https://www.immofinances.net !


Haut
   
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Nouveau Répondre

Page 1 sur 1 [ 1 message ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
Ou recherchez parmi les mots suivants :
tauxcréditimmobilierdurée2018rentréebanqueemprunteur